Actions

Dissolution des milices ultra-violentes

Il est illégal de réaliser des appels à la violence en France. Depuis plus d’un mois, des milices d’extrème gauche appellent à la violence et à la haine « anti-flics ». Ces groupuscules ont encouragé les casseurs qui ont ravagé les centre des grandes villes Française. Le nombre de policiers blessés est en explosion. Au bout de 15 jours il y avait déjà 150 policiers blessés. Actuellement leur nombre dépasserait les 500.

Le gouvernement pendant ce temps, applique un « deux poids deux mesures ». Très probablement cela l’arrange que les manifestants « anti loi travail » soient tous perçus comme violents. Comme par le passé, les ordres sont trop souvent de la répression « générale » tout en laissant passer les casseurs, ainsi que l’ont révélé des CRS dans différents journaux. Cette révélation laisse pantois : « laisser passer les casseurs » est tout simplement machiavélique.

les milices "Antifa" soutiennent la violence

les milices « Antifa » soutiennent la violence

le Mouvement « Hollande Démission » a toujours prôné la résistance non-violente, dénoncé l’utilisation politique de la police, mais condamne fermement les mouvements qui sont basés sur une philosophie ultra-violente. Ils décrédibilisent la résistance et engendrent désordre, nuisances, blessures. Ils sont du côté de la mort. Nous sommes du côté de la Vie.

Alors que le régime est particulièrement impopulaire, il est important que tous les citoyens réclament énergiquement la dissolution de toutes les milices qui prônent la violence. Si le gouvernement refuse cet acte légitime et nécessaire, il se rend une nouvelle fois coupable de trahison des intérêts de la nation.

Nous appelons tous les citoyens à signer cette pétition qui légitimera l’action énergique des députés en faveur de la DISSOLUTION DES MILICES ULTRA VIOLENTES

Dissolution des milices ultra-violentes ou Démission

Mr le Député

Il est illégal de réaliser des appels à la violence en France. Depuis plus d’un mois, des milices d’extrème gauche appellent à la violence et à la haine « anti-flics ». Ces groupuscules ont encouragé les casseurs qui ont ravagé les centre des grandes villes Française.

Le gouvernement pendant ce temps, applique un « deux poids deux mesures ». Très probablement cela l’arrange que les manifestants « anti loi travail » soient tous perçus comme violents. Comme par le passé, les ordres sont trop souvent de la répression « générale » tout en laissant passer les casseurs, ainsi que l’ont révélé des CRS dans différents journaux. Cette révélation laisse pantois : « laisser passer les casseurs » est tout simplement machiavélique.

le Mouvement « Hollande Démission » a toujours prôné la résistance non-violente, dénoncé l’utilisation politique de la police, mais condamne fermement les mouvements qui sont basés sur une philosophie ultra-violente. Ils décrédibilisent la résistance et engendrent désordre, nuisances, blessures. Ils sont du côté de la mort. Nous sommes du côté de la Vie.

Alors que le régime est particulièrement impopulaire, il est important que tous les citoyens réclament énergiquement la dissolution de toutes les milices qui prônent la violence. Si le gouvernement refuse cet acte légitime et nécessaire, il se rend une nouvelle fois coupable de trahison des intérêts de la nation.

Nous appelons tous les citoyens à signer cette pétition qui légitimera l’action énergique des députés en faveur de la DISSOLUTION DES MILICES ULTRA VIOLENTES

[signature]

637 signatures

indispensable : Partager la pétition pour plus d'effet !

   

 

n’oubliez pas de partager la pétition en cliquant sur j’aime et/ou sur twitter !

la vidéo où l’ultra-gauche casse et incendie la voiture, les policiers encore dedans : à 3m14

Laisser un commentaire