Actions

Contre les violences islamistes j’écris au Pape

Compte tenu des attentats et notamment le martyre du prêtre jusque dans son Eglise, nous devons être mobilisés contre le terrorisme et tout propos qui ne le condamnerait pas. Comme vous j’ai été blessé et choqué par les propos un peu trop rapides du Pape qui a parlé de « violences catholiques » pour les confondre avec les terroristes qui tuent et qui souhaitent être toujours plus nombreux à venir tuer « jusque dans nos bras »

les horreurs du Bataclan, attentat islamiste

les horreurs du Bataclan, attentat islamiste

… Quelques jour après le martyre du Père Jacques Hamel j’ai souffert de ces paroles et j’ai vu autour de moi de nombreux chrétiens désorientés voire révoltés. Pour la paix dans notre Eglise, je pense que nous devons écrire au Pape. Voici la lettre que je vous propose. Il suffit de joindre votre signature pour envoyer automatiquement un courrier de votre part à la Nonciature. Celle ci pourra ensuite témoigner au Pape du nombre de Chrétiens, et plus largement de tout enfant de Dieu qui a souhaité écrire au Pape pour lui témoigner notre fraternelle opposition à ses propos, respectueusement mais fermement.

 

Contre les violences islamistes [lettre au Pape]

Très Saint Père

Très Saint Père

C'est avec tout l'amour des fidèles pour notre mère l'Eglise, et pour le Pasteur que dans sa bienveillance le Seigneur nous donne, que nous souhaitons vous écrire, avec douleur et avec confiance.

Vos dernières déclarations qui assimilent "violences catholiques" et "violences islamiques" nous ont blessés. Connaissant votre miséricorde nous devons nous confier à vous pour témoigner combien ces propos, après la vague d'attentats terroristes, nous ont profondément choqué.

Très Saint Père, nous attendons de vous que, pour fortifier la foi de l'Eglise de France, durement éprouvée, vous rappeliez, que Dieu, dans son amour, nous a donné son fils unique, en sacrifice d'amour, pour seul rédempteur, et que dès lors il ne saurait être possible de comparer son salut à une quelconque œuvre humaine. Nous souhaitons être affermis par votre ministère loin de tout relativisme.

Très saint Père, nous connaissons votre attention pour chacune des brebis égarée, néanmoins nous ne pouvons être indifférent à des paroles qui font le jeu des relativistes qui disent que tout se vaut. Le Coran n'abonde t'il pas, dans les sourates medinoises, de consignes de guerre ? De conseils de mensonges ? De ruses qui visent à nous endormir ? [Taqya]. Nous sommes convaincus que des hommes bons existent dans toute culture mais n'est il pas votre responsabilité comme la nôtre de pointer fraternellement leurs erreurs ?

Et puisqu'il apparaît que les horribles crimes terroristes sont tous motivés par un Islam proche de leurs écritures coraniques, comment votre Sainteté a-t-elle pu les comparer avec des crimes d'ordre privé, parfois où l'intention de tuer est absente ou causée par une folie passagère, alors qu'on sait que ces fous de l'Islam calculent soigneusement leurs projets meurtriers, s'en vantent, et souhaitent faire des émules ?

Très Saint Père, afin d'affermir l'Eglise dont vous avez la garde et dont nous sommes tous les membres, afin d'aider le plus grand nombre à suivre le chemin la vérité et la vie, nous vous supplions respectueusement de prononcer des déclarations qui dissiperont tout risque de relativisme, et qui apaiseront les blessures causées par vos propos. Nous vous demandons pardon si l'audace d'une telle supplique peut vous causer du soucis, nous implorons votre bénédiction apostolique et nous vous portons dans nos prières...

[signature]

150 signatures

indispensable : Partager la pétition pour plus d'effet !

   

 

Très Saint Père

C’est avec tout l’amour des fidèles pour notre mère l’Eglise, et pour le Pasteur que dans sa bienveillance le Seigneur nous donne, que nous souhaitons vous écrire, avec douleur et avec confiance.

Vos dernières déclarations qui assimilent « violences catholiques » et « violences islamiques » nous ont blessés. Connaissant votre miséricorde nous devons nous confier à vous pour témoigner combien ces propos, après la vague d’attentats terroristes, nous ont profondément choqués.

Très Saint Père, nous attendons de vous que, pour fortifier la foi de l’Eglise de France, durement éprouvée, vous rappeliez, que Dieu, dans son amour, nous a donné son fils unique, en sacrifice d’amour, pour seul rédempteur, et que dès lors il ne saurait être possible de comparer son salut à une quelconque œuvre humaine. Nous souhaitons être affermis par votre ministère loin de tout relativisme.

Très saint Père, nous connaissons votre attention pour chacune des brebis égarée, néanmoins nous ne pouvons être indifférent à des paroles qui font le jeu des relativistes qui disent que tout se vaut. Le Coran n’abonde t’il pas, dans les sourates medinoises, de consignes de guerre ? De conseils de mensonges ? De ruses qui visent à nous endormir ? [Taqya]. Nous sommes convaincus que des hommes bons existent dans toute culture mais n’est il pas votre responsabilité comme la nôtre de pointer fraternellement leurs erreurs ?

Et puisqu’il apparaît que les horribles crimes terroristes sont tous motivés par un Islam proche de leurs écritures coraniques, comment votre Sainteté a-t-elle pu les comparer avec des crimes d’ordre privé, parfois où l’intention de tuer est absente ou causée par une folie passagère, alors qu’on sait que ces fous de l’Islam calculent soigneusement leurs projets meurtriers, s’en vantent, et souhaitent faire des émules ?

Très Saint Père, afin d’affermir l’Eglise dont vous avez la garde et dont nous sommes tous les membres, afin d’aider le plus grand nombre à suivre le chemin la vérité et la vie, nous vous supplions respectueusement de prononcer des déclarations qui dissiperont tout risque de relativisme, et qui apaiseront les blessures causées par vos propos. Nous vous demandons pardon si l’audace d’une telle supplique peut vous causer du soucis, nous implorons votre bénédiction apostolique et nous vous portons dans nos prières

Signé :

les fidèles de France

Laisser un commentaire